Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Violences faites aux femmes, aux jeunes filles, la ville de Dunkerque sera à leurs côtés ainsi qu’avec les associations

Sans attendre le gouvernement, dès le 13 juin dernier, j’ai fait toute une série d’annonces concernant notamment les violences conjugales qui seront une des priorités de notre mandat.

Nous serons particulièrement attentifs quant aux violences faite aux femmes (parfois aux hommes aussi) et au conjoint.

Cette question est à nouveau centrale dans le débat public et c’est normal car il s’agit d’un véritable fléau. Il faut en prendre toute la mesure, sociale, culturelle, économique, psychologique et y mettre les moyens.

Mais c’est aussi une véritable question politique qu’il ne faut pas avoir peur d’aborder de front. Le nombre scandaleusement élevé d’assassinats de femmes par leur conjoint ou ex-conjoint, les polémiques autour des tenues se revendiquant d’une certaine conception de l’islam, indiquent clairement que la question du contrôle et de qui contrôle le corps de la femme est à nouveau un enjeu central de société. Un véritable enjeu de pouvoir.

A la fois symptôme et illustration des crispations, des malaises, des angoisses que nous traversons ainsi que remise en cause de l’idée même de progrès et de l’idée que nous nous faisons de la République. C’est tout notre imaginaire qui est bousculé.

La puissance publique, donc la municipalité de Dunkerque ne peut laisser seule face à leurs bourreaux, face à leurs tortionnaires, les femmes qui vivent, souvent avec leurs enfants, un véritable enfer. Elle sera donc à leurs côtés.

Nous ne pouvons l’accepter et nous nous opposerons aux forces obscurantistes et rétrogrades, qu’elles soient politiques ou religieuses, qui remettraient en cause ce qui est un des fondements de la République, l’égalité notamment entre les femmes et les hommes.

Notre politique sera globale et dès notre arrivée aux affaires nous mettrons en place une grande conférence qui  réunira l’ensemble des acteurs de Dunkerque qui oeuvrent sur cette question désormais essentielle.

Nous renforcerons les moyens du planning familial dont les derniers constats à Dunkerque sont alarmants notamment sur la liberté des jeunes filles victimes de pressions sociales et religieuses de plus en plus fortes. Il  faut avoir discuté avec celles et ceux qui sont en charge de l’accueil et du conseil pour mesurer l’ampleur de certaines régressions et la profondeur du désespoir des jeunes filles qui ont le courage de s’y déplacer. Nous refusons de ne pas regarder la réalité en face. De nombreuses jeunes filles, la peur au ventre, viennent consulter en cachette les médecins (ce n’est pas nouveau), demandent des reconstructions de l’hymen, doivent s’enfuir ou se cacher pour échapper à des mariages arrangés voire forcés.

Les moyens accordés aux associations qui viennent en aide et protègent les femmes victimes seront donc renforcés et nous mettrons en oeuvre un partenariat particulier avec la police municipale de protection et de proximité ainsi qu’avec le ministère de l’Intérieur, de la Justice.

Nous participerons si c’est nécessaire à la contribution d’achats de bracelets électroniques pour rendre effectives et efficaces les mesures d’éloignement du conjoints dangereux. Tout comme nous mettrons en place un accueil dédié aux victimes en partenariat notamment avec les structures de santé dès lors que le secret médical est levé.

Mais la prévention et les soins doivent également être soutenus dans le cadre d’une politique ambitieuse de santé. Le conjoint violent ne peut rester prisonnier de cette violence, elle l’emprisonne elle le détruit ainsi que ceux qui partagent sa vie. Avec l’Etat, nous mettrons en oeuvre les mesures destinées à engager les soins et thérapies nécessaires et recommandées par les médecins.

La liberté des femmes de disposer de leur corps est inséparable de la liberté des hommes. C’est notamment ainsi que nous serons fidèles à ce que nous sommes et à l’histoire du féminisme qui se bat pour l’égalité et la pleine citoyenneté.

 

Claude Nicolet

 

Laisser un commentaire

Plus de publications

Territoire

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Parc éolien en mer, nous exigeons un référendum Depuis de nombreux mois, un très vaste projet d’implantation d’un parc éolien offshore au

Lire plus »

Restons en contact

Vous pouvez me suivre sur les réseaux sociaux