Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Rétablir la confiance avec les agents de la CUD et de la Ville de Dunkerque

Il y a deux ans de cela, à l’occasion des vœux au personnel de la Communauté urbaine de Dunkerque, l’annonce de la fusion entre les services de la CUD et ceux de la ville de Dunkerque était faite.
En septembre, lors d un séminaire des cadres de la ville de Dunkerque, le Maire de Dunkerque a annoncé la nécessité d aboutir à la fusion, pour le printemps ou le début de l été 2020.
Le moins que l’on puisse dire, c’est que les services de la CUD ainsi que ses moyens (notamment financiers) furent et sont abondamment utilisés au profit de la Ville de Dunkerque, cette dernière se trouvant richement dotée d’équipements communautaires et de dispositifs gèrés en partie ou totalement par la cud.

  • Réseau de bus avec la gratuité
  • Numérisation des bibliothèques
  • TIGA (territoire d innovation de grande ambition)
  • EGEL (état généraux de l emploi local)
  • Patinoire
  • Réseau des villes mémoires
  • Musée opération Dynamo
  • Digue de mer
  • Cœur de ville
  • Stade Tribut
  • Festival de la Bonne aventure
  • BiB 
Or, Le processus de rapprochement entre la ville de Dunkerque, les communes associées et la cud a déjà été initialisé. Sans compter les fusions déjà mises en place : 
  • Les cabinets
  • DSIM (direction des systèmes d’information mutualisés)
  • Archives
  • Garage
  • gestion des permis de construire.
Mais il semblerait que la Ville de Dunkerque souhaite aller plus loin encore dans la fusion des services afin d’aboutir à une collectivité à part entière.
 
Au delà de la dimension technocratique, cette fusion pose également des questions de nature politique.
  • Les élus communautaires ont-ils été associés à cette démarche?
  • Dans quelle mesure?
  • Les autres communes sont-elles d’accord?
  • Qu’en pensent les maires?
  • Pour quel projet politique et territorial?
  • Avec quelles conséquences financières et budgétaires?
  • Quelle place pour les citoyens dans un tel montage?
  • Y a t-il un projet d’élargissement du périmètre communautaire en terme géographique? En terme de compétences?
  • Si oui, de quelle dimension?
 
Comment ne pas faire le lien entre la réforme de la fonction publique (dont on ne sait ce qu’en pense Mr le Président de la CUD qui est quand même à la tête de près de 5000 fonctionnaires (territoriale et fonction publique hospitalière en tant que Président du conseil de surveillance du CHD). Dans quelles conditions s’effectue la fusion des services. Comment ne pas faire également le lien avec la réforme des retraites et le fonctionnement des communes associées de Dunkerque que sont Saint-Pol-sur-Mer et Fort Mardyck? Quelle relation entre les perspectives financières de la CUD décrite par le dernier rapport de la chambre régionale des comptes et un management des ressources humaines qui pose de nombreuses questions?
 
Dans ces conditions, il faut donc s’interroger sur l’avenir des agents territoriaux de la Ville de Dunkerque ainsi que ceux de la Communauté Urbaine de Dunkerque.Des suppressions de postes sont-elles envisagées? Dans quelle proportion?
C’est de notoriété publique qu’une angoisse sourde existe désormais dans ces deux collectivités. Les agents ne savent pas de quoi demain sera fait, ni ce qu’il adviendra d’eux. Ils avancent à l’aveugle, sans objectifs stratégiques précis, sans savoir si les externalisations (c’est à dire la privatisation) vont se poursuivre, sans savoir si des services pourraient faire l’objet de DSP (Délégation de Service Public), sans savoir ce qu’il adviendra de leur temps et de leurs conditions de travail ni de leur régime indemnitaire, ni ce qu’il adviendra des contractuels…
 
Je ne suis pas de ceux qui vilipendent les fonctionnaires ni le service public. Ils sont indispensables et font un travail remarquable. Je connais bien et depuis longtemps leurs compétences et leur dévouement.
 
Aujourd’hui, tant à la ville de Dunkerque qu’à la CUD beaucoup trop sont dans l’incertitude, l’angoisse, voire le désenchantement qui ne peuvent déboucher sur des dysfonctionnement entre les deux collectivités.
 
 
Si les mutualisations peuvent être une piste d’avenir pour certaines situations, en ce qui me concerne, une fois aux affaires, je mettrai un terme au projet de fusion des services entre la ville de Dunkerque et la CUD. Rien de tout cela ne peut se faire sans une large concertation avec les agents et les élus de l’ensemble du territoire.
Je mettrai un point d’honneur à rétablir la confiance entre les agents de la ville de Dunkerque et le pouvoir politique, confiance largement entamée aujourd’hui. Je procéderai également à la dissolution immédiate du mal nommé « comité d’éthique territorial » qui a largement contribué à la création d’un climat malsain au sein des services municipaux, les relations entre la ville de Dunkerque et la CUD seront précisément définies.
Aucune politique d’envergure ne peut être menée sans la confiance entre le pouvoir politique et les agents de la collectivité. C’est notamment ce à quoi je vais m’employer dès mars 2020
 
Claude NICOLET

Cet article a 1 commentaire

  1. Très belle analyse !!
    #Dunkerque2020
    #Nicolet2020

Laisser un commentaire

Plus de publications

Territoire

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Parc éolien en mer, nous exigeons un référendum Depuis de nombreux mois, un très vaste projet d’implantation d’un parc éolien offshore au

Lire plus »

Restons en contact

Vous pouvez me suivre sur les réseaux sociaux