Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Place portuaire, Industrie, Territoire numérique, Intelligence artificielle, Dunkerque au coeur des enjeux et du XXIème siècle.

« La question du port de Dunkerque dépasse les limites de cette ville, dépasse les limites du département et est pour nous une question française. »

Charles de Freycinet

Ministre des Travaux publics

Septembre 1878

Notre place portuaire conditionne notre développement. Troisième port de France, générant 35 000 emplois, sur l’un des secteurs les plus concurrentiels de la planète, nous sommes au coeur d’enjeux gigantesques pour notre territoire et le pays dans son ensemble. Nous nous relevons de la crise financière de 2008 qui nous a fait très mal. Le port de Dunkerque totalisait à l’époque un trafic de 57,7 millions de tonnes pour chuter  à 42 millions de tonnes. Un choc terrible. L’excellence de notre outil portuaire nous permet aujourd’hui de retrouver un niveau de 52 millions de tonnes et d’espérer retrouver rapidement le niveau d’il y a 12 ans. L’économie durant ce temps a poursuivi sa transformation, notre territoire également. La fin des hydrocarbures heureusement remplacée par le terminal méthanier, le développement du trafic conteneur, la puissance de notre tissu industriel et énergétique font de Dunkerque un territoire à part.

Il nous faut néanmoins faire face à des transformations profondes de l’économie mondiale et de notre organisation. Il nous faut penser une nouvelle architecture institutionnelle et de nouveaux modes de fonctionnement. Le trio Ville, CUD, Chambre de Commerce et d’Industrie a vécu. Il nous faut une autre organisation qui intègre la Ville, le Grand Port Maritime, l’Université, le Pôle Métropolitain de la Côte d’Opale, La Région des Hauts de France, l’Etat et la CCI des Hauts de France. Il nous faut également mettre en place un outil de formation performant afin de faire correspondre au mieux les offres d’emplois avec les demandes de notre tissu économique. Notre territoire a notamment trois défis à relever, celui de l’énergie, celui du numérique et celui des compétences.

1-Nous serons favorables à la poursuite de la réflexion sur la création du bassin de la Baltique.

2-Nous favoriserons l’apparition du Port du XXIème siècle, le « Smart port » doit devenir une réalité, c’est à dire le port digital et numérique.

3-Nous mettrons en place un comité stratégique de développement sur le modèle du conseil de développement. Lieu d’échange et de capitalisation de l’information et des savoirs-faire.

4-Nous mettrons en place la conférence de l’emploi et de la formation, avec l’ensemble des partenaires concernés, Education nationale, enseignement privé, formation professionnelle, alternance, chambre des métiers et de l’artisanat, organisations professionnelles (UIMM, GEIQ…), Pôle emploi, Conseil régional…afin de bâtir une offre de formation moderne et performante qui corresponde aux besoin du territoire et qui permettra aux salariés ou entrepreneurs de monter en qualification. Trop d’emplois, notamment dans l’industrie ne sont pas pourvus.

5-Nous mettrons sur pied des partenariats de développement avec les grandes écoles françaises voire étrangères pour créer des filières d’excellences labellisées « Excellence Dunkerque ».

6-Nous favoriserons tout ce qui permettra la transversalité et la rencontre entre l’éducation, la recherche, l’économie, l’environnement, l’emploi, l’université.

7-Nous favoriserons la création d’une véritable filière industrielle du « Numérique » en lien étroit avec la recherche, l’université et l’industrie des services.

8-Nous mettrons tout en oeuvre afin de développer la filière de la « cyber-sécurité » essentielle pour nos industries et la protection des données.

9-Nous soutiendrons les filières énergétiques décarbonnées.

10-Nous favoriserons l’utilisation des gaz industriels notamment dans le chauffages urbains.

11-Nous accompagnerons les industries dans leurs évolution, notamment dans la captation du CO2.

12-Nous mettrons en place le « port de plaisance intelligent » dont nous ferons une véritable filière.

13-Nous développerons la filière plaisance en lien avec la réparation navale.

14- Nous fournirons un effort particulier sur la maintenance, l’hivernage, l’entretien et l’accastillage  afin de bâtir une filière d’excellence en partenariat avec les acteurs présents.

15- Nous mettrons en place un véritable plan de lutte contre la fracture numérique.

16-Nous créerons le festival « Dunkerque territoire d’influence » qui mettra en lumière les nouvelles pratiques numériques ainsi que les jeunes influenceurs de Dunkerque et d’ailleurs qui drainent des centaines de milliers de « followers. »

17-Nous crérons une structure d’accueil des « start-up » en lien avec les filières du territoire.

Claude Nicolet.

 
 

Les personnes malvoyantes, peuvent accéder à la lecture de nos propositions ci dessous.

Laisser un commentaire

Plus de publications

Territoire

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Parc éolien en mer, nous exigeons un référendum Depuis de nombreux mois, un très vaste projet d’implantation d’un parc éolien offshore au

Lire plus »

Restons en contact

Vous pouvez me suivre sur les réseaux sociaux