Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Nos quartiers, notre richesse

Une campagne électorale, c’est aussi l’occasion d’aller à la rencontre de nos concitoyens et de multiplier les sujets de conversations. Incontestablement les plus fréquents sont le plan de circulation et le sentiment d’abandon dans un certain nombre de quartiers. Une phrase notamment : « Aujourd’hui c’est simple, il n’y en a plus que pour la Place Jean Bart et la digue… et nous alors ? »

Avoir de jolies rues c’est une chose…encore faut-il qu’elles nous facilitent la vie. Constat renforcé par la disparition du CCAS Rosendaël, la fermeture de la médiathèque de la Basse ville ou encore lap) l’école Albert Samain à Petite-Synthe mais aussi la disparition des conseils de quartiers… autant d’erreurs qu’il faudra réparer mais qui ont fait des dégâtsNos quartiers se sont éloignés les uns des autres, alors que nous devons au contraire nous rassembler.

 

1-Nous renforcerons la présence des services publics municipaux dans nos quartiers, en particulier le Jeu de Mail, le Carré de la Vieille, la Basse Ville et Petite-Synthe.

2-Nous maintiendrons la présence des CCAS dans chaque quartier de Dunkerque.

3Nous reverrons le plan de circulation qui occasionne de trop nombreuses gênes et s’avère parfois incompréhensible.

4-Nous reverrons notamment le fonctionnement de la rue du Banc vert à Petite-Synthe qui a été coupée en deux ce qui a entrainé une chute du chiffre d’affaire des commerçants de la place Louis XIV de 30 à 40% à cause du détournement des flux de circulation.

5-Nous mettrons en place des politiques spécifiques d’animation dans chaque quartier de Dunkerque en partenariat étroit avec les associations et les habitants.

6-Nous créerons dans ce but, une commission « Animation de vie de quartier » au sein de chaque conseil communal et citoyen dans le cadre de notre politique de relance de la démocratie locale.

7L’identité de chaque quartier, son histoire, son évolution seront mis en valeur.

8-Nous créerons la fête « Mon quartier en grand » car chaque quartier est indispensable à ce qu’est Dunkerque. Nous mettrons en valeur ce qui nous rassemble, ce qui nous unit, ce qui fait que nous sommes Dunkerquois. 

9-Nous mettrons en place une concertation permanente avec les commerçants. Au moins une fois par an, nous organiserons dans chaque quartier de Dunkerque une réunion avec l’ensemble des acteurs économiques et institutionnels pour faire le point et mettre en place les dispositifs nécessaires au soutien et au développement de l’activité commerciale au plus près des habitants.

10-Nous soutiendrons les marchés afin de les maintenir et de les développer. Nous étudierons avec les commerçants ambulants et sédentaires leur fonctionnement afin d’y apporter les améliorations nécessaires. Aucune idée ne sera taboue car il est indispensable de rétablir la confiance avec les commerçants.

11-Nous voulons voir apparaitre de nouveaux marchés (Quartier de la Gare, Basse-Ville)

12-Nous proposerons la possibilité de mettre en place avec les commerçants des marchés la formule du « Marché numérique » le drive market. Le client commande et vient chercher ses courses chez le commerçant.

13-Nous mettrons en place, en accord avec les commerçants, les applications numériques permettant d’accéder à ce type de service.

14-Dans le cadre de notre politique environnementale, nous mettrons en place « mon quartier à la campagne ». En concertation avec les habitants nous organiserons le retour concerté de la biodiversité et du vivant au plus près de nous. Chaque quartier pourra ainsi définir son « identité environnementale » dans le cadre d’une politique globale.

 Claude Nicolet

Laisser un commentaire

Plus de publications

Territoire

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Parc éolien en mer, nous exigeons un référendum Depuis de nombreux mois, un très vaste projet d’implantation d’un parc éolien offshore au

Lire plus »

Restons en contact

Vous pouvez me suivre sur les réseaux sociaux