Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Le vieillissement de la population à Dunkerque, un véritable défi que nous relevons.

Le vieillissement de la population est un vrai défi. Notre ville va connaître une situation exceptionnelle, nous sommes décidés à prendre nos responsabilités et a y faire face. Avec la santé et les situations de handicap, nous en ferons une priorité de notre mandat. En revanche, celui qui s’achève a été difficile. Incontestablement, la municipalité sortante s’est éloignée des seniors. Fusion de certains CCAS (Malo-les-Bains et Rosendaël), disparition des « référents seniors » dans les CCAS, disparition de nombreuses prestations…beaucoup d’erreurs ont été commises par la municipalité sortante. Disons les choses clairement, nous nous inspirerons en partie de ce que fait la ville de Saint-Pol-sur-Mer depuis des années, politique qui fait l’unanimité.

Nous devons faire face à une situation inédite. D’ici 2025, la zone d’emploi de Dunkerque devrait devenir la plus âgée du département. A l’horizon 2025, le Dunkerquois devrait connaître la plus forte hausse du nombre de seniors dépendants du département.

Dans ce contexte d’accélération du vieillissement de la population et de fait, de la dépendance, la question du maintien à domicile des personnes âgées devient un souci majeur. C’est à Dunkerque (historique) que la part de seniors dans la population est la plus élevée (26%, contre 24% à Fort-Mardyck et 21% à Saint-Pol-sur-Mer), avec une sur-représentation des femmes. A cela s’ajoute le fait que nous vivons les années avec les plus forts taux de départ à la retraite et une poursuite du départ des jeunes.

Il nous faut donc mettre en place une grande et ambitieuse politique en direction des seniors d’autant plus qu’il s’agit d’une population complexe et variée.

1-Nous remettrons en place les référents seniors accompagnés d’une médiation sociale. La proximité et la présence sont indispensables afin de connaître la réalité des besoins.

2-Nous développerons les visites à domiciles. Meilleur moyen pour lutter contre les situations d’isolement, faire de la prévention et alerter sur les situations qui sont ou peuvent devenir difficiles.

3-Nous renforcerons les mises en réseau afin d’éviter les cloisonnements de structures qui bien souvent désorientent les usagers.

4-Nous fournirons un effort particulier sur les questions de formation concernant les problématiques liées au grand âge pour les personnels concernés.

5-Nous mettrons tout en oeuvre afin de soutenir les personnes qui souhaitent rester chez elles le plus longtemps possible. Avec le département, les bailleurs, les institutions, les associations, il nous faut anticiper sur les situations auxquelles il nous faudra faire face. L’information et la prévention sont donc essentielles.

6-Nous mettrons en place un plan municipal de soutien à l’adaptation des logements en partenariat avec les dispositifs déjà existants.

7-Nous développerons et soutiendrons les expériences comme les colocations intergénérationnelles (senior/étudiant/jeune travailleur).

8-Nous travaillerons au développement de solutions d’hébergement pour les seniors souffrant de maladies psychiatriques et de difficultés mentales.

9-Nous procéderons à la rationalisation de l’information concernant les seniors sur les aménagements et les aides possibles. 

10-Nous Inciterons à la création de familles d’accueil pour les seniors.

11-Nous procéderons à la sécurisation des parcours piétons et à la distinction claire entre les espaces dédiés à tel ou tel type de déplacement.

12-Nous développerons les activités culturelles en direction des seniors, en particulier en direction de celles et ceux qui éprouvent des difficultés de déplacement.

13-Nous mettrons en place un plan de lutte contre la fracture numérique en direction des seniors.

14-Nous mettrons en place un plan de soutien aux démarches administratives type « écrivain public » comme à la maison de quartier Guéhenno à Saint-Pol-sur-Mer.

15-Nous développerons le sport adapté avec le personnel formé à cet effet.

16-Nous  développerons la kinésithérapie dans les maisons de retraites avec la participation des familles.

17-Les seniors sont démunis face aux multiples intervenants associatifs, publics ou libéraux souvent en concurrence. Nous favoriserons la création d’une plateforme téléphonique, sorte de « guichet unique » pour orienter les personnes et les familles.

18Les « banquets », comme à Saint-Pol-sur-Mer, seront gratuits.

19-Nous transformerons les plans canicule (été) en plans anti-isolement (toute l’année) pour permettre le maintien à domicile le plus longtemps possible.

20-Nous mettrons en  place une grande conférence dès le début du mandat avec l’ensemble des structures associatives d’aide à domicile. Métiers difficiles mais qui sont indispensables. Il nous faut précisément et collectivement définir et partager nos objectifs.

21-Nous favoriserons la création à Dunkerque d’une  « Académie de Dunkerque des métiers du vieillissement » jusqu’au grand âge. Lieu d’échanges, de formations et de valorisation des carrières de ces professions qui méritent notre estime et notre reconnaissance.

22-Nous mettrons en place de nouveaux lieux d’accueil , d’information et de soutien pour les aidants.

Claude Nicolet

Laisser un commentaire

Plus de publications

Territoire

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Parc éolien en mer, nous exigeons un référendum Depuis de nombreux mois, un très vaste projet d’implantation d’un parc éolien offshore au

Lire plus »

Restons en contact

Vous pouvez me suivre sur les réseaux sociaux